2014-05-05

Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi : un coup d’œil dans les coulisses

Vols de Groupes
News: Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi : un coup d’œil dans les coulisses

TAGS : Sport Airport Events


Un terminal pour passagers et un hôtel de 200 lits – construits entre 1960 et 1965. Voilà, jusqu’à peu, ce qu’était l’aéroport de Sotchi, avec, en 2009, pas plus de 1,49 millions de passagers. Mais la décision d’accueillir les Jeux Olympiques fut prise et, avec elle, celle d’étendre l’installation en y construisant un bâtiment d’accueil avec une capacité de 3 500 passagers/heure. « Des réserves de capacités bien visibles pendant les Jeux », note Gilles Meynard, Directeur Général de Pro Sky France, qui a personnellement accompagné toute une série de charters français. « Les nombreux passagers ont pu aisément être répartis dans le terminal et les charters spéciaux disposaient d’une halle temporaire supplémentaire. Le tout dans une ambiance très moderne ». Les difficultés étaient d’un autre ordre


Infrastructure solide –Service moyen

Daniel Kusenbach, Directeur des Ventes chez Pro Sky : « Le personnel de service, débordé, n’était pas à la hauteur des investissements effectués dans l’infrastructure ». Il a accompagné, pour l’un de ses clients, le voyage d’un groupe très exigeant. « Le personnel de service, peu sûr des procédures d’enregistrement, ne parlait pas anglais ». Une situation exigeant toute l’expertise du Flight Manager de PRO SKY. Après tout, alors qu’ils n’étaient arrivés qu’une heure avant le décollage, les 170 invités n’ont pas eu à attendre longtemps à l’enregistrement, l’équipe de Pro Sky leur ayant rapidement organisé cinq comptoirs. Le groupe a pu ainsi décoller à l’heure.

Mesures de sécurité

Toute mesure de sécurité supplémentaire ralentit la préparation des engins. Parmi les conditions d’encadrement exigeantes que Pro Sky et les compagnies aériennes devaient prendre en compte, notons par exemple : l’exigence de visa pour le personnel de bord (même s’il ne quittait pas la machine) ou la photographie de chaque passager directement à sa sortie de l’avion.

Augmentation du trafic

Les Jeux Olympiques attirent un public venu du monde entier, et cela était visible à l’aéroport de Sotchi. Le lendemain de la cérémonie de clôture par exemple, 141 avions de passagers ont décollé, rejoints par d’innombrables jets privés et délégations. Et au milieu : notre vol VIP pour Paris, parti à l’heure grâce à notre excellente préparation.

 

En 2018, la Russie sera de nouveau sous le feu des projecteurs pour la Coupe du Monde. Mais pour l’instant, l’équipe de Pro Sky a déjà tourné son regard vers le Brésil, où démarre dans quelques semaines l’événement sportif de l’année et pour lequel notre bureau de São Paulo propose des vols intérieurs très attrayants.

Vous partez ou désirez partir en groupe au Brésil pour participer à la grande fête du football ? Contactez-nous, nous nous ferons un plaisir de vous détailler nos propositions et options de vols. Votre interlocuteur : Gilles Meynard, Directeur Général de Pro Sky France, Tél : +33-1-71 19-92-80.

 


Partagez cette information :