2017-05-19

Trois défis relevés avec brio pour un transfert de passagers à l'autre bout du monde !

Vols de Groupes
News: Trois défis relevés avec brio pour un transfert de passagers à l'autre bout du monde !

TAGS : Cruise Aircraft Charter


Au départ, ce projet paraissait tout à fait « routinier ». Nous avions été contractés pour organiser un vol direct entre Singapour et Honiara, dans les Îles Salomon, en vue de faciliter les transferts aériens liés à l’embarquement et au débarquement des passagers d’un croisiériste de luxe. C’était sans compter sur certains défis de tailles à relever, qui ont fait de ce projet à l’autre bout du monde une aventure aussi énorme que la croisière elle-même.


    

(SIN – Singapour | CNS – Cairns, Australie | HIR – Honiara, Îles Salomon)

Défi n°1 : changement d’avion

Nous avons été contractés pour faire effectuer le vol par un Dreamliner. Cependant, dans l’évaluation des risques associés lors de la préparation du projet, notre partenaire aérien a déterminé par mesure de sécurité qu’un Dreamliner ne convenait pas à l’atterrissage et au décollage à l’aéroport de Honiara.

Pour faire face à ce problème, Pro Sky a affrété deux B737-800 pouvant voler simultanément depuis Singapour vers Honiara et pouvant se retrouver à un point intermédiaire. Bien que l’infrastructure nécessaire pour mettre en œuvre notre plan en toute sécurité faisait défaut dans bon nombre d’aéroports de cette région, celui de Cairns s’est avéré répondre à nos exigences.

 

    

Boeing 737-800, Runway, Honiara 

 

Défi n°2 : faire face aux contraintes réglementaires

Mais le problème était là : nos passagers n’avaient pas de visas d’entrée et de sortie pour l’Australie, vu que ce pays ne faisait pas partie de l’itinéraire initial. Pour compliquer encore un peu plus les choses, les vols depuis chaque pays étaient opérés sur des compagnies différentes.

Nous avons pu négocier tant avec les compagnies aériennes qu’avec les autorités aéroportuaires afin d’obtenir l’autorisation que les passagers effectuent leur transfert sans entrer officiellement sur le territoire australien. Les compagnies aériennes ont également accepté de transférer les bagages sans nécessiter de nouvel enregistrement.

 

Checked luggage, Cairns

 

Défi n° 3 : orchestrer la liaison

Nouvelle épine dans le pied : le décalage horaire. Par mesure de sécurité, la rotation à Honiara devait avoir lieu en journée. Le temps de vol jusqu’à Cairns est de sept heures depuis Singapour et trois pour Honiara. Et chaque aéroport a un fuseau horaire différent : UTC+8 pour Singapour, UTC+10 pour Cairns et UTC+11 pour Honiara.

Pour gérer ce défi, nous avons programmé le vol de Singapour pour un départ de nuit, avec une arrivée en milieu de matinée à Cairns, et un atterrissage l’après-midi à Honiara. Entre-temps, les passagers sont partis de Honiara tôt le matin et ont rejoint Cairns en milieu de matinée avant de prendre la liaison pour leur vol vers Singapour. Pour veiller à un décollage à l’heure, nous avons posté un Responsable des vols Pro Sky à chaque aéroport.

PRO SKY Flight Manager, Honiara 

 

Résultat : une situation complexe mais une réussite absolue

La résolution créative des problèmes rencontrés a payé : tous les vols ont été opérés à l’heure, aucun bagage n’a été égaré et ainsi Pro Sky a satisfait aux exigences du client avec brio.

Votre prochain voyage ne sera peut-être pas aussi alambiqué, mais peu importe les défis que vous rencontrerez, notre équipe travaillera avec vous à la création et la mise en œuvre de la solution dont vous aurez besoin.

Contactez les dès à présent par email 

 


Partagez cette information :



Plus d'infos sur ce sujet ?

Schüpbach

Brigitte Schüpbach


Head of Aircraft Charters

PRO SKY Switzerland