2018-03-12

Emirates va toujours plus loin dans le domaine du divertissement embarqué

Actualités Aviation
News: Emirates va toujours plus loin dans le domaine du divertissement embarqué

Partagez cette information :


Le divertissement embarqué a bien évolué depuis le premier film diffusé en vol en 1925. (vous avez bien lu, 1925 !) Les passagers d’aujourd’hui peuvent regarder des films, diffuser de la musique, jouer à des jeux vidéo, apprendre des langues étrangères en vol et suivre des cours LinkedIn Learning, ou ils peuvent simplement se détendre dans le salon VIP. Voici un petit aperçu des dernières innovations dans l’expérience à bord.


La plupart d’entre nous se font une idée romancée du transport aérien il y a un demi-siècle. Voyager en avion était un événement en soi. Les passagers s’habillaient avec classe, respectaient les strictes règles de la bienséance et dînaient leurs repas dans de la vaisselle en porcelaine. Mais ils n’avaient pas accès à la majorité des commodités que nous considérons comme normales aujourd’hui. Pour féliciter notre partenaire Emirates de sa victoire au Skytrax World Airline Award for Best Airline Inflight Entertainment (Prix Skytrax de la meilleure compagnie aérienne au monde pour le divertissement embarqué) pour la 13e année consécutive, passons en revue l’histoire mais aussi l’avenir de la création d'une expérience passager inoubliable dans les airs.  

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que le premier vol à proposer un film intégral en cabine s’est envolé le 6 avril 1925, lorsque la compagnie britannique Imperial Airlines Ltd. a proposé la version filmée du Monde Perdu d’Arthur Conan Doyle. Il a fallu deux hommes pour transporter les bobines du film et le projecteur à bord de l’avion, un moment immortalisé dans cette vidéo. Personne n’a dû distribuer d’écouteurs aux passagers parce qu’il s’agissait d'un film muet ; le premier « film parlant » n’ayant vu le jour que deux ans plus tard.

 

 

Mais il faudra attendre encore près de quarante ans pour que les passagers puissent vraiment profiter des films avec son, parce que jusqu’alors, le bruit des moteurs couvrait les dialogues. Le transport aérien a fait tomber cette autre « barrière acoustique » en 1961 lorsque TWA est devenue la première compagnie aérienne à proposer un film sur un vol régulier de passagers. Les jeux vidéo ont été ajoutés à l’offre en 1975, lorsque les passagers de la compagnie Braniff sont devenus les premiers à jouer à Pong en vol. Les écrans intégrés aux appuie-têtes ont pour leur part vu le jour en 1988, offrant aux passagers la chance, pour la première fois, de pouvoir choisir personnellement leur divertissement.

Photo: Emirates 

Aujourd’hui, les passagers veulent avoir accès à la musique, aux jeux vidéo, aux films et bien plus encore partout où ils vont. Le style glamour de « l’âge d’or » du transport aérien n’est peut-être qu’un lointain souvenir, mais avec l’arrivée de l’Airbus A380 et du Boeing 777, les passagers peuvent désormais se divertir dès le décollage et jusqu’à l’atterrissage, même lors de trajets long-courriers, ce qui n’aurait pas été possible sans toutes les étapes qui ont permis d’arriver à cette consécration. Emirates dispose de la plus grande flotte d’A380 en circulation, ce qui procure à l’enseigne un avantage conséquent dans l’offre d'une expérience exceptionnelle en cabine.  

En 1992, la compagnie est devenue la première à proposer des systèmes de vidéos personnels et tactiles intégrés à tous les sièges et dans toutes les classes de l’avion. Son système « ICE » (pour Information, Communication et Divertissement]) a suivi en 2003 et « n’a cessé de demeurer au premier rang du secteur, offrant une expérience inégalée dans les airs », explique la coordinatrice d’Emirates chargée de la communication aux entreprises, Judith Wagner. « Aujourd’hui, ICE propose jusqu’à 3 000 canaux de divertissement sur des écrans individuels qui sont parmi les plus grands du secteur, en ce compris les dernières superproductions cinématographiques, les séries télévisées primées, la télévision en direct, la musique et les jeux informatiques. »  

La quantité et la diversité des options ont augmenté de 28 % rien que l’an dernier, fait-elle remarquer. Les nouvelles offres comprennent des cours LinkedIn Learning gratuits dirigés par des experts ainsi que des cours de langue uTalk qui aident les voyageurs à maîtriser des expressions en arabe, en allemand, en français, en espagnol ou encore en italien durant leur vol. Avec ces ajouts, la compagnie aérienne intègre son divertissement embarqué dans l’expérience de voyage international et d’exploration de nouvelles cultures, une expérience encore améliorée grâce à son engagement envers les spécialités régionales dans la cuisine servie à bord.  

 

Zoom sur le vainqueur du prix Syntrax de la meilleure compagnie aérienne au monde

« L’an dernier, Emirates a transporté pas moins de 59 millions de personnes vers plus de 150 destinations à travers tous les continents, et la sélection de divertissements particulièrement variée que nous proposons reflète précisément la personnalité de notre clientèle mondiale », précise Judith Wagner. « Nous mettons tout en œuvre pour nous tenir à l’affût de ce qu’aiment nos clients pour se divertir, et la langue joue un rôle essentiel dans la réponse à apporter à ces goûts aussi divers que variés. » Elle précise que la compagnie aérienne propose des films dans 40 langues, dont 10 langues européennes. Les passagers qui nécessitent des aménagements particuliers ne sont pas non plus en reste par rapport à l’offre de divertissements. En 2014, par exemple, Emirates est devenue la première compagnie aérienne à introduire l’audio-description dans des films pour les clients malvoyants.  

Croyez-le ou non, 2018 marque le dixième anniversaire du lancement du premier A380 d’Emirates, un changement qui a, selon Judith Wagner, « mené l’expérience en vol pour nos clients à un niveau supérieur » en rendant possible des premières dans ce secteur, comme le salon VIP ou encore l’espace de douche. « Nous avons apporté un nombre incalculable d’améliorations à bord », précise-t-elle. « Cela va de nouveautés subtiles comme l’ajout de ports USB intégrés aux sièges à l’introduction de stores électriques pour les hublots, en passant par d’autres changements de taille comme le déplacement des compartiments à bagages supérieurs pour offrir plus d’espace dans la cabine, l’installation de systèmes de divertissement embarqués plus grands et plus qualitatifs ainsi qu’un salon VIP entièrement réorganisé. »  

Avec des commodités de cet ordre, nous sommes convaincus que « l’âge d’or » de l’aviation civile pourrait ni plus ni moins satisfaire à toutes les exigences. Comme le prouve son tout récent prix de la meilleure compagnie aérienne pour le divertissement embarqué, Emirates surpasse les vieux clichés et emmène les passagers modernes dans ce que nous pouvons qualifier « d’âge platinium » du transport aérien. Pro Sky est fier de son partenariat avec Emirates, une collaboration qui met tout en œuvre pour offrir une expérience passager d’exception dans les airs.  

Source des références historiques : http://www.telegraph.co.uk/travel/galleries/The-history-of-in-flight-entertainment/



Plus d'infos sur ce sujet ?