2020-05-04

9 ASTUCES POUR DES ÉVÉNEMENTS DURABLES

Développement durable
Bien faire, c’est si facile : 9 astuces pour des événements durables

TAGS : Développment Durable


Partagez cette information :


Pour rendre un événement plus durable, une foule de possibilités s’ouvre à vous. L’incertitude ronge beaucoup d’organisateurs MICE, qui ne savent pas par où commencer. Voici neuf conseils concrets pour les encourager à faire le premier pas.


1. Invitations sans papier

C’est déjà souvent la norme : les invitations numériques. Vous économisez ainsi sur le papier et sur les frais d’envoi, tout en pouvant joindre des vidéos. Les invitations numériques sont également parfaites pour le storytelling moderne, car vous répartissez la communication en plusieurs vagues et laissez les participants deviner leur destination et activités. En outre, ce format permet de créer des questionnaires en ligne concernant les intolérances ou habitudes alimentaires. Vous saurez ainsi immédiatement à quoi faire attention en matière de restauration.

2. Choix de la destination et voyage

Le transport compte pour 70 % des émissions d’un événement. A contrario, on peut donc faire beaucoup d'économies dans ce domaine. Est-il envisageable d’organiser l'événement à proximité, de sorte que les participants viennent en transport public ? Ou peut-être de négocier des tarifs de groupe pour des trajets en train ? Faute d’alternatives aux trajets aériens, il est tout de même possible de limiter les émissions de CO2 en utilisant des vols directs. En effet, le décollage et l’atterrissage consomment une grande partie du kérosène. Un charter peut alors être une bonne solution. Et pour les vols réguliers ? Préférez la classe économique à la classe affaire. Celle-ci permet de transporter plus de passagers pour la même quantité de carburant.

3. Voyager léger

Pour le bien de l’environnement, invitez vos participants à voyager léger. Un bagage à main est peut-être suffisant ? Quinze kilos de bagages en moins représentent une réduction de jusqu’à 200 kg d'émission de CO2 sur un aller-retour Paris - Nicosie.

4. Hôtels durables

Première étape à l’arrivée : l’hôtel. Des alternatives écologiques existent ici aussi. Cherchez un hôtel disposant d’un certificat de développement durable. Certains hôtels sont également entièrement autonomes en électricité. Vous préférez viser petit pour commencer ? Choisissez un hébergement proposant un petit-déjeuner avec des produits bio, locaux et de saison, c’est déjà un bon début !

5. Transport écologique sur place

Dans l’idéal, l’hôtel est à proximité du lieu de l’événement. Mais comment faire s’il n’est pas possible de s’y rendre à pied ? On préférera alors les vélos-taxis ou les transports en commun. Ce n’est pas possible ? Il reste encore les « taxis écolos » à moteur à gaz ou hybride. Dans l’idéal, pensez aux transports durables sur place dès la phase de préparation.

6. Restauration végétarienne et sans plastique

En matière de restauration, deux points à surveiller : pas de plastique, et diminuez la viande. Certains restaurateurs proposent depuis longtemps ce service, en remplaçant le plastique par du verre, de la porcelaine ou même de l’ardoise. Les avantages sont multiples : vous évitez les emballages inutiles, profitez des ingrédients de saison et réduisez encore la facture en matière d’émissions de CO2. En effet, un kilo de bœuf génère 12,3 kg de CO2 avant d’arriver dans votre assiette, contre 200 g pour les légumes. Autre avantage : souvent, les repas végétariens coûtent moins cher. C’est tout ? Pas tout à fait. Lorsque vous sélectionnez votre prestataire, pensez à en choisir un le plus proche possible du lieu de restauration.

7. Une rémunération juste

Pas de restauration sans livreur, pas de service sans serveur, pas de locaux propres sans personnel de nettoyage. La composante sociale du développement durable est encore trop souvent mise de côté. Or un événement n'est véritablement durable que si le personnel reçoit un salaire juste.

8. Activités durables

La question des activités est cruciale pour les voyages incentives. Une sortie en bateau à moteur est-elle vraiment indispensable ? Et cette promenade en buggy dans le désert ? Ne serait-il pas possible de choisir des activités plus respectueuses de l’environnement ? Plongée en apnée, plongeon d’une falaise, concert en forêt, randonnée en rivière ou vélo sur glace : nos destinations tendance de cette année proposent de nombreuses activités alternatives. Pas moins trépidantes que les autres et toujours inhabituelles, elles permettent en outre d’ouvrir de toutes nouvelles perspectives. Bien entendu, seul compte le bilan final. Il faut parfois savoir s’autoriser une exception. Mais chaque effort compte.

9. Compensation carbone

Que faire alors des émissions de CO2 inévitables ? Il est toujours possible de les compenser. Et même pour un événement entier sur atmosfair.de. Il ne vous restera plus qu’à envoyer le certificat ainsi obtenu à tous vos participants – par e-mail, bien sûr.

Calculateur de CO2 pour les groupes